Pour le coup ça ne devrait pas être une découverte pour vous tant ce morceau a cartonné il y a trois ans, mettant notamment en avant pour la première fois le Britannique Sam Smith. Et puis ce n’est pas vraiment très latino. Non si je vous partage cette vidéo c’est pour le clip en lui-même, tourné en Bolivie à La Paz, Uyuni et Potosi. On y retrouve en images les rues de la « capitale », les étendues blanches du salar, le cimetière de train d’Uyuni, les mines de Potosi et quelques références de la culture Bolivienne, tel que le personnage d’El Tio, dieu du monde souterrain et des enfers. Pour les curieux, les explications sur l’histoire de ce clip ici. Pour la prochaine, je vous ferais découvrir un vrai morceau traditionnel Bolivien.

Laisser un commentaire