"Le bonheur n'est pas une destination, mais une façon de voyager !"

Il y a un mois, c’était carnaval un peu partout en Amérique du Sud. La Bolivie faisait bien sûr partie de la fête. Et s’il y a un endroit où tout le monde se donne rendez-vous dans le pays, c’est bien à Oruro. Petit récit d’une journée haut en couleur !

Si Rio est l’incontestable numéro uno des carnavals en AmSud, il y en a deux qui derrière se tirent la bourre pour s’adjuger la deuxième place : Oruro en Bolivie et Barranquilla en Colombie. Mais sans conteste Oruro est celui le plus extravagant et le plus traditionnel. Il est d’ailleurs depuis 2008 classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Impossible donc de rater ça, surtout que cela se trouve à trois petites heures de La Paz. Ce carnaval est tellement prisé des Boliviens que le prix des hébergements monte en flèche pour ces trois jours, et il faut compter mas o menos 300 à 400 dollars la nuit !!! Du coup à moins d’avoir une connaissance sur place, le mieux est de faire l’aller-retour dans la journée. C’est ce que nous avons fait avec ma roomie Célia, ma collègue Marie et son novio Emi.

Après être arrivée sur les coups de 13h et avoir goûté à l’agneau, spécialité de la ville, nous avons pris place en tribune et put apprécier durant une dizaine d’heures les défilés colorés des différentes danses traditionnelles de Bolivie, de la Morenada aux Caporales en passant par le Tinku. Mais la danse star du premier jour, c’est bien la Diabloda et ses costumes qui s’illuminent à la tombée de la nuit. Lucifer, les Diablezas et les Osos (les ours) enflamment alors littéralement la piste.

Il faut savoir que les Boliviens sont très fiers de leur carnaval et de leurs traditions, et pour avoir approché de prêt les costumes, je peux vous dire que c’est un boulot monstre de précision et c’est vraiment magnifique. Et oui, ici tout le monde fait la fête dans la joie et dans la bonne humeur, la sécurité est très cool, on peut donc sans problème s’inviter au cortège. Du coup j’en ai profité pour prendre des photos toute la soirée tranquillement au plus près des acteurs de cette belle soirée ! Je pense que les gens m’ont pris pour un photographe accrédité 🙂 ! Bon malheureusement je n’avais pas mon propre appareil, et celui que j’avais était plutôt basique. Du coup difficile de faire de très belles photos et de capter au mieux tous ses mouvements en couleurs, notamment la nuit. Mais au moins cela vous donne une idée de la fête que c’est chaque année ici à Oruro. Bref, un superbe spectacle qu’il se doit de vivre au moins une fois. Songo !

Laisser un commentaire

Fermer le menu