Après être descendu jusqu’à Chiloé, il est temps de remonter le Chili, avec pour commencer un arrêt à Puerto Varas. A l’aller en venant de Bariloche, nous avions trouvé la ville bien jolie, bien mieux en tout cas que Puerto Montt. Du coup pour le retour, nous y avons passé une journée. Ici historiquement l’architecture est d’influence Allemande, on l’a même ressentie dans notre auberge où rigueur et froideur se cotoyer, elle ne restera pas dans le top celle-ci.
Ici nous y avons surtout apprécié la vue imprenable sur le lac Llanquihue et le volcan Osorno. Je suis parti me faire un tour de VTT de 6h, tout le le long du lac jusqu’au village de Frutillar, très agréable. Par contre, il faut croire que je n’ai plus la caisse et j’ai fini sur les rotules ! Mais j’ai pu apprécier tout du long la magnfique vue sur le volcan, avec notamment la lune qui se levait juste au-dessus, top.
Pour le soir on a retrouvé Céline et Léa, deux françaises que nous avions recontré à l’auberge 13 Lunas quelques jours auparavant, bien cool (je sais je dis tout le temps ça). Ici tout le monde fait souvent à peu près le même chemin, que ça soit dans un sens ou dans l’autre, du coup on a tendance à croiser et recroiser les mêmes personnes, et quand le courant passe bien c’est encore mieux.

Pour la suite direction Púcon, avec en tête notamment l’ascension du volcan Villarica. Arrivé dimanche dernier, très rapidement Púcon nous a plu, avec son ambiance à mi-chemin entre une station de ski et les Landes. L’auberge où nous avons résidé y a aussi grandement contribué puisqu’on s’est senti un peu comme chez nous. Il faut dire que nous etions en terrain conquis, celle-ci s’appelant French Andes, tenu par Vincent, un Français installé depuis une quinzaine d’années ici (et qui s’est même fait le kiff de s’acheter une 2CV). De plus quand nous sommes arrivés, 75% des hôtes étaient des compatriotes. Parfois se retrouver entre Français n’est pas ce qu’il y a de mieux, mais là il y avait de bonnes ondes et nous avons bien sympathisé avec Marion, Romane et Boris, le temps d’une pétanque (!!!) et d’une petite soirée autour d’un ukulélé… un air de vacances !

Pour la première vraie journée, j’ai décidé d’aller grimper le volcan,Tristan lui a filé faire du VTT de descente. Réveil à 5h30, ça pique un peu. RDV à Aguaventura, l’agence d’excursion de Vincent, on l’on retrouve nos guides Chiliens. Après 1h de minibus, nous voilà au pied du volcan. Le jour se lève sur les montagnes, les autres volcans et les lacs aux alentours, accompagné d’une légère mer de nuages, « muy lindo » comme ils disent ici. C’est parti pour 4-5h de montée ! N’ayant dormi que 10h les deux dernières nuits, je comprends rapidement que mon corps n’est pas au top, du coup je prends l’option télésiège histoire de gagner une heure. Bien m’en a pris car la suite s’annonce assez difficile. Il y aura d’ailleurs des pertes, notamment deux Uruguayens n’ayant surement pas l’habitude de randonner. A côté de ça, dans le groupe j’y rencontre Déborah une Allemande, et surtout je sympathise avec Mark un Ricain.
Arrivé là-haut, difficile de profiter pleinement avec les gaz de souffre qui émane du volcan, et malgré le masque à gaz nous permettant de respirer quasi normalement, ça pique les yeux. De plus petite déception, malheureusement ce jour-là pas de lave, et on ne voit pas grand-chose en haut. Les incertitudes de la nature, c’est ça qui est beau aussi, parfois on est chanceux (ex. Torres del Paine) d’autre un peu moins comme ici, il faut savoir l’accepter !
Heureusement la descente va nous redonner un peu de baume au coeur. En effet celle-ci se fait en luge, car il y a toujours un peu de neige, le volcan culminant à 2800m. L’agence fournit une combinaison à mettre par-dessus nos vêtements afin de ne pas les abîmer, ainsi qu’une pelle à luge et un piolet ! Du coup, tout le monde se suit et c’est en mode bobsleigh, tracé par nos popotins. Cette descente était bien fun, je n’ai pas de photos mais de bien bonnes vidéos, j’essayerais de poster ça à l’occaz. Du coup en 1h-1h30 nous voilà de nouveau en bas, fatigué mais amusé ! Une bien belle journée, on finira autour d’une bière avec les guides.

Vu que l’auberge est top et qu’on se sent en vacances, on a bien envie de chiller les journées. On en profite pour écrire sur nos blogs respectifs avec Tristan et faire les sauvegardes, c’est nécessaire de temps en temps. Le soir on retrouve de nouveau Léa et Céline, ainsi que Mark le ricain, on file à la plage du lac Villarica pour se retrouver en chantant autour du ukulélé et d’un pastis (et oui Vincent en fait importer), il ne manquait qu’un petit feu. Je vous ai dit un air de vacances.
Après cette journée chill, on se bouge tout de même un peu faire du rafting, accompagné de nouveau de Mark. Clairement avec Púcon, on est moins dans l’authentique et plus dans le tourisme, mais de temps en temps ça fait pas de mal ! Pour le rafting rien d’exceptionnel, juste de la détente, un petit moment fun !

Le lendemain, on retourne voir un peu la nature avec un tour parc Huerquehue. On y retrouve une ambiance proche de Bariloche, avec ses nombreux lacs et ses grandes forêts, ici remplies d’arbres sacrés nommés Araucarias. Le temps voilé n’aidera malheureusement pas à profiter pleinement de ce joli endroit.

Pour le soir, ayant bien sympathisé avec Vincent le proprio, on l’avait branché pour un « azado », malheureusement sa fille s’étant cassé le bras, ça ne s’est pas fait. Du coup on est allé s’ambiancer avec un match entre le Chili et l’Argentine, histoire de vivre ça avec les locaux, le foot ayant toujours une place importante ici. C’était rigolo. Puis nous avons de nouveau fini avec les filles, autour de la boisson locale, le Pisco Sour, c’est plutôt pas mal. J’en rapporterais bien, mais dans le sac d’ici le retour ça va peser.

Voilà Púcon touche à sa fin, un petit pincement au coeur car c’était bien bon. Nous prenons un bus de nuit pour Valparaiso. Du coup pour la dernière journée, on profite de la plage, d’un magnifique soleil et d’une température estivale en ce vendredi saint ! Comme j’ai aimé le dire, des vacances au milieu de mon voyage :).

Cet article a 2 commentaires

  1. Stéphane Viscuso

    Il est superbe ton blog Loic. Tes textes et tes photos sont magnifiques et nous font voyager avec toi.
    Continue longtemps à vivre tes rêves !
    A bientôt sur la route

    1. Lolo

      Muchas gracias Stéphane 😉

Laisser un commentaire