Comme je l’avais expliqué précédemment, l’idée était de sortir de la Bolivie pour renouveler mon visa touristique pour 2017. Arica et le Chili n’étant pas très loin de La Paz, passé une petite semaine au soleil et à la mer paraissait donc une bonne idée pour passer les fêtes. Et avant cela, sur la route en a profité pour découvrir Putre et l’Altiplano Chilien.

Le parc Lauca

Après 6 heures de bus et un passage de frontière sans soucis, nous avons donc débarqué un peu au milieu de nulle part avec Alejandra, dans le petit village de Putre. Malgré sa petite taille et le « peu » de kilomètres qui le sépare de la Bolivie, on sent clairement qu’on est passé du pays le plus pauvre d’Amérique du Sud au plus riche. Et comparé aux autres régions du Chili et notamment San Pedro de Atacama, le Norte Grande est beaucoup moins touristique, et donc bien plus tranquille à visiter. Après une première nuit, nous sommes partis pour une journée explorer le parc national Lauca situé à quelques kilomètres. Nous avons trouvé un tour privé pas trop cher et nous n’étions que cinq à bord, accompagné d’un couple de Français et du guide. Nous avons donc découvert l’Altiplano Chilien, les volcans jumeaux Parinacota et Pomerape, les lagunas Chungará et Cotacotani mais aussi ses habitants : au programme Vizcachas (sortes de lapins), lamas, alpagas, vigognes, flamants roses et autres oiseaux. Nous avons fini aux termes de Jurasi histoire de se détendre après une bien belle journée à la découverte de ces paysages typiques andins !

Putre et ses alentours

Le lendemain, et avant de prendre l’après-midi le bus pour Arica, nous sommes allé faire un tour aux alentours de Putre, avec en tête de découvrir les peintures rupestres de Vilacaurani. Si à l’arrivée le site n’a rien d’extraordinaire, la faute à des peintures bien abîmées (intentionnellement ?), c’est la balade en elle-même qui valait le coup, avec un paysage de canyon désertique et magnifique où les cactus sont rois. Une randonnée qui m’a fortement d’ailleurs rappelé le canyon de Colca au Pérou. Au final, deux petits jours au frais à profiter de la montagne, avant de prendre la direction de la côte Pacifique et des plages ensoleillées d’Arica.

Cet article a 2 commentaires

  1. Luc

    Bonjour, joli reportage. Nous partons au mois de Mai pour un trip perou / bolivie /atacama et je cherche des informations sur les bus qui vont de la Paz à Putre, difficile à trouver des infos sur internet (le trajet principal est surtout La Paz / Arica), nous voulons faire une halte de 2 Nuits à Putre avant Arica, avez vous quelques infos sur les horaires et compagnies? merci beaucoup

    1. Lolo

      Saluc 🙂 merci ! Il n’y a pas de bus qui va à Putre directement, il faut effectivement prendre le bus pour Arica et demander qu’il s’arrête sur la route principale au croisement de celle qui va à Putre. De là il suffit de faire du stop, et en 5 minutes vous y êtes. Moi j’avais pris Nordic Bus, c’était très correct.

Laisser un commentaire