Et voilà après sept mois, je suis de retour… Je vais tout de même vous conter mes dernières étapes Colombiennes. Après la froideur de Bogotá, dans les deux sens du terme, changement de décor complet et place à San Andres. Ses plages de sable blanc, ses eaux cristallines, sa chaleur, un petit goût de paradis…

San Andres est une toute petite île située dans les Caraïbes, à 800 km des côtes Colombiennes et a à peine 80 km du Nicaragua. Mais ce petit bout de terre appartient bien à la Colombie, enfin depuis peu, l’histoire semble un peu compliquée… Ici la chaleur et l’humidité sont de mise et la journée ce n’est pas toujours simple de s’activer… Surtout qui dit chaleur et Caraïbes, dit gros orages, et lorsque quelques gouttes commencent à tomber, tout le monde va se mettre à l’abri car deux minutes après ça drache !!! Bref, ce n’est pas pour autant qu’on s’est laissé aller avec le Trist, on a commencé par se faire un petit tour de l’île en une journée avec une voiture de golf (si si !), nous permettant de découvrir ses plages paradisiaques et ses spots de plongée. L’eau est d’ailleurs chaude, même trop chaude puisqu’elle ne rafraichit en rien. Mais le bon côté de la chose, pour tout ce qui concerne le snorkling et le diving, c’est un bonheur car on peut y rester des heures. Et ce qui est magique là-bas, c’est que l’eau est d’une clarté hallucinante ! Nous avons fait une session plongée en bouteille, c’était tout bonnement merveilleux, j’avais l’impression d’être dans une piscine géante, où l’on aurait posé du sable, et quelques algues et poissons au fond ! On a découvert aussi l’ambiance de l’île et on se rapproche parfois de la Jamaïque, c’est cool et on y va tout doucement, notamment lorsque l’on croise ces petits bars en bord de mer aux couleurs vert, jaune, rouge, et ses gros sound system de reggae. On a fait aussi une excursion sur les deux petits îlots que sont Johnny Cay et El Acuario, avec un petit groupe de Français bien sympa rencontré à Bogotá et dans l’hostel où ont hébergé. Deux îlots paradisiaques aux eaux cristallines où l’on aurait voulu se poser tranquillement, malheureusement c’était un peu trop touristiques à notre goût. Pour finir un petit mot sur Providencia, une autre petite île qui se trouve à côté. Pour une question de temps et d’argent nous l’avons zappé, mais si vous allez faire un tour là-bas, apparemment ça vaut le coup, c’est San Andres en mode nature et plus sauvage.

Voilà une nouvelle étape de vacances au milieu de mon voyage, les Caraïbes c’est cool, la suite c’est donc Santa Marta et Carthagène !

Laisser un commentaire