Tout cela me semble déjà un peu loin… Ma dernière étape se faisait à Medellín, ça tombe plutôt bien je suis dans le thème à l’heure où la série Narcos cartonne et squatte tous les médias. Mais moi je vais vous parler du Medellín d’aujourd’hui, bien loin de cette période noire de la Colombie.

La ciudad

En réalité ma rencontre avec Medellín avait commencé un peu plus tôt durant ce voyage. Quelques semaines auparavant j’avais rejoint Julie et Vincent, un couple d’amis en vacances dans le pays, car c’était le seul moment et le seul endroit où l’on pouvait se capter. Nous avons fait un premier tour de la ville ensemble et découvert le centre (avec notamment ses fameuses statues de Botero), ainsi que pris un des deux métros câble pour apprécier l’immensité de cette cité blottie au creux d’une vallée (en gros la vue du générique de Narcos). Une première approche avant donc d’y retourner pour la fin de mon voyage… Pour la deuxième session, j’ai encore un peu plus profité, avec notamment un « Walking tour », histoire d’en connaître un peu plus sur l’histoire de la ville du plus grand bandit de Colombie (et oui on ne prononce pas son nom ici pour éviter les malentendus, c’est sensible). Mais aujourd’hui on est loin de tout ça et point de « Sicarios » et autres malfrats dans les rues. Medellín est une ville plutôt moderne comparée au reste du pays et on se que de l’argent a circulé ici pour avoir autant de bonnes infrastructure. Si dans le centre historique et authentique on se sent un peu zieuté en tant que gringo, dans le quartier dit touristique, El Poblado, là aucun souci à se faire. Ce dernier est beaucoup plus à l’européenne, on sent la richesse dans les habitations et les voitures. Au final cela reste est une des villes les plus accueillantes et agréable à vivre de Colombie.

I’m fruit

Après le tour de la ville, avant de partir j’avais une grosse envie de profiter une dernière fois des fruits en Amérique du Sud, et surtout en Colombie. J’ai donc fait ce qu’on appelle un « Fruit tour ». Nous sommes allé dans un grand marché et même si ce tour existe depuis un petit moment déjà, certains locaux sont encore étonnés de voir des gringos dans cette partie de la ville. Mais ici rien de méchant, c’est simplement de la curiosité, sinon les gens sont adorables. J’ai donc découvert une des richesses de ce pays, cette grande variété de fruits et ce festival de couleurs. Chacun a ses propriétés digestives, curatives… voir laxatives ! Ces aspects sont très importants en matière de santé pour les Colombiens. Une grosse préférence pour la famille des fruits de la passion avec notamment la Maracuya. Bref un délice, les fruits d’ici vont me manquer !

Un tour en van à Guatapé

La voici ma dernière journée en Amérique du Sud… Pour finir en beauté, je m’étais programmé un tour en van à Guatapé, charmante bourgade située à une heure de Medellín, afin de voir notamment la fameuse Piedra del Peñol. Tristan l’ayant fait quelques semaines auparavant, je savais que ça valait le coup. Et je n’ai pas été déçu. Un tour qui changeait de tout ce que j’avais fait jusqu’ici, orienté backpackers. Nous étions une petite dizaine durant toute une journée, accompagnés par notre guide Rafa bien cool. Un premier stop pour un petit déjeuner bien copieux, un deuxième pour une petite baignade et nous sommes arrivés au pied de la piedra. Si ce rocher géant est déjà impressionnant, c’est surtout la vue qu’on peut avoir lorsque l’on se retrouve en haut qui l’ait. Un panorama à 360 degrés sur les lacs aux alentours, magnifique. Sur le retour on s’arrêtera à Guatapé Poblado pour apprécier ce village coloré, et on finira la journée avec un point de vue sur Medellín de nuit, le kif ! Une dernière fiesta avec des amis Français et il est temps de rentrer après sept mois de voyage. Une incroyable aventure qui restera ancrée au fond de moi ! Hasta luego Suramerica !

Laisser un commentaire