Après les grands sommets de Huaraz, changement d’ambiance complet avec notre arrivée sur la côte nord du Pérou à quelques kilomètres de Trujillo, plus précisément à Huanchaco, pour y passer une semaine et apprendre le surf.

Lorsque j’avais fait des recherches pour planifier un peu mon voyage, à côté de toutes les « attractions » à faire au Pérou, j’avais noté cette bonne idée de prendre une semaine à Huanchaco pour apprendre le surf. Et après plusieurs jours à la montagne en mode rando, cette étape se présentait parfaitement pour reprendre quelques forces et se poser tranquillement. Surtout que Huanchaco s’y prête bien, on retrouve un peu cette ambiance bien peace du sud-ouest de notre côte Atlantique. L’endroit est aussi connu pour ces fameuses pirogues en roseaux qui ornent la plage principale, appelées Caballitos de totora, c’est en quelque sorte l’ancêtre du surf ou du paddle…
Sur la route on m’avait conseillé de remonter un peu plus haut au nord, à Mancora ou Lobitos, où le temps est meilleur et l’eau plus chaude. Mais après avoir discuté avec des surfeurs et des instructeurs du coin, on a vite compris qu’il était préférable pour nous débutants d’apprendre ici, on ne s’est donc pas fait prier et on y est resté une semaine. Et durant celle-ci on a changé deux fois d’hostel jusqu’à trouver l’endroit qui collait parfaitement à l’ambiance, le Frogs Surf Hostel. Un bon compromis entre détente et fiesta, on s’y est senti un peu entre potes là-bas.
En parallèle on a comme prévu appris le surf, et à Huanchaco il y a bien sûr plusieurs écoles, et c’est un simple slogan qui a fait la différence : « if you don’t stand up, you don’t pay !!! » ! Loin de nous l’idée de faire les radins, on comptait bien se lever sur la planche, on a tout juste simplement aimé cette punchline ! Et il faut dire qu’on est bien tombé, nous avons pris trois cours à Muchik, avec un baroudeur Péruvien du surf bien cool et très pédagogue, du nom de Chicho. On aura toutes les bonnes bases pour se lever dès la première séance et avoir quelques sensations, les deux autres serviront à consolider tout ça tout en gagnant en autonomie. J’en ferais une quatrième en mode solo sans grands résultats, preuve qu’il y a encore du boulot ! Si on s’est permis de faire tout ça c’est aussi parce qu’ici le surf ne coûte pas grand-chose, à un peu moins de 15€ le cours cela valait bien le coup d’en profiter.
Bref vous l’aurez compris une semaine détente qui fait du bien, un nouveau petit bout de vacances au milieu de ce voyage.

Voilà Huanchaco était notre dernière étape au Pérou, une bien belle surprise que ce pays. Il est temps de passer rapidement en Équateur, surtout qu’on vient juste de sauter sur une superbe occasion, une semaine aux Galápagos !!

Laisser un commentaire